Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 11:35

Vous voici submergés de bonheur face à ce minuscule être humain qui vient d'arriver dans votre vie. Instinctivement vous sentez le besoin de le toucher avec amour, de l'envelopper dans votre tendresse, bref de le masser. Cette habitude, en plus des soins quotidiens d'hygiène, d'allaitement, de bercement, va lui apporter de multiples bienfaits. À vous aussi… Souvent, les jeunes mamans sont impressionnées par la petitesse du corps de leur nourrisson. Avec ses 50 cm et guère plus de 3 kg à la naissance, il semble fragile. Détrompez-vous : les nouveau-nés ne sont pas si vulnérables physiquement. Cependant, même dans les pays où le massage des tout-petits relève d’une tradition ancestrale, comme en Inde, on ne masse pas un bébé avant qu’il n’ait atteint la fin de sa quatrième semaine de vie terrestre.

 


Pour apaiser ses peurs à partir de cette date, vous pouvez sans crainte commencer à masser votre enfant. Faites-le aussi souvent et aussi longtemps que vous le désirez, sauf s’il manifeste clairement par ses cris qu’il en a assez. Les massages contribuent en effet à calmer les nourrissons anxieux et nerveux. Le contact tactile apaise leurs peurs. Dans le giron maternel, le foetus a été sans cesse bercé par les mouvements du corps de sa mère.

Au moment de la naissance, ce sont les contractions utérines qui l’ont fortement massé. Après la naissance, le contact des mains de sa mère lui rappelle qu’il n’est pas seul dans ce grand espace où il a émergé en sortant du tunnel utérin. Pendant les premiers mois de son existence, quand il a encore tendance à rester recroquevillé sur lui-même en position foetale, les massages des membres l’aident à se détendre et à prendre conscience de la longueur de ses bras et de ses jambes. Utiles pour le système nerveux et l’immunité les massages ont une action directe sur les fonctions biologiques du tout-petit. Ils participent au développement de son métabolisme car la peau, le cerveau et le système nerveux entretiennent des liens particulièrement étroits au cours de la petite enfance. Ils aident son système immunitaire à se développer dans de bonnes conditions une fois qu’il ne bénéficie plus des anticorps fournis par sa maman (à partir de deux mois environ).

 

Si vous avez déjà des enfants plus grands, ils peuvent participer aux massages du dernier-né. À partir de six ou sept ans, ils peuvent, sous votre contrôle, toucher leur petit frère ou leur petite soeur, caresser sa peau et stimuler certaines zones facilement accessibles, comme les pieds. Quant au papa, il est bien sûr invité à participer aussi souvent qu’il le désire !

 

Tarif: 12 euros la séance

En groupe de parents avec 5 bébés maximum .

Séances d'1 heure, 1 mercredi matin sur 2 à 10h30

4 à 5 séances sont nécessaires à l'apprentissage de tous les gestes

Cabinet à Angers, centre ville.

Tél: 06 69 00 27 52, mail: suzanne.bacave@gmail.com

Cours de massage bébé à Angers
Partager cet article
Repost0

commentaires

Honoré 11/10/2014 16:12

Bonjour, j'ai adoré lire cet article. J'ai massé, été massé, mais je n'ai jamais encore massé de bébé. Peut-être le jour où je serai père, je pourrai expérimenter. En tout cas, merci pour ce beau partage. A bientôt. honoré

excellencetouch 20/05/2014 07:41

C'est nouveau par rapport aux autres,vue qu'a chaque fois lors qu'on parle de massage c'est pour les grands mais cette fois c'est pour les enfants.

massage tantrique 09/05/2014 08:02

Ce genre de lien entre une mère et son petit, c'est fascinant, et c'est tout naturel, et le massase pour bébé, il va sentir le bien être, ok super

Cocoonez-moi 08/05/2014 15:03

Je voudrai tellement essayer de faire cette massage avec mon bebe qui sera bientot là dans quelques mois

Massage bébé 28/04/2014 11:35

Magnifique article sur le massage bébé. Tant bénéfique pour le bébé que pour la maman, qui se lie un peu plus à son nouveau né en lui procurant du bien. Ayurvéda encore et toujours.